Ce 24 août au matin, notre Ministre de l’Environnement, Céline Tellier, était à Tournai sur le site de la société OMICA (anciennement les textiles d’Ère), spécialisée dans la collecte et le recyclage de résidus de broyage de véhicules automobiles. Mme Tellier a mandaté la SPAQuE pour évacuer au plus vite les déchets et remettre en état le site de la société OMICA. Il s’agit d’une intervention d’urgence suite aux divers incendies qui se sont déclarés dans le bâtiment de l’entreprise, probablement dus à une auto-combustion des déchets qui y sont entreposés. A chaque fois, les pompiers ont pu maîtriser le feu mais une réelle menace de ré-embrasement demeure, avec un risque direct pour la santé de la population locale, la vie des pompiers et l’environnement.

Pour rappel, un permis unique avait été délivré en date du 16 février 2017 à la société OMICA Groups SPRL pour exploiter une installation de regroupement, de prétraitement, de valorisation et de recyclage de déchets.

Depuis 2018, 12 procès-verbaux ont été dressés à l’encontre d’OMICA par le département de la police et des Contrôles du Service public de Wallonie, notamment pour absence de rapport incendie, dépassement de la quantité de déchets autorisés, transfert transfrontaliers illicites de déchets vers la France et remise de déchets à des transporteurs non autorisés.

Le 27 janvier 2020, un rapport de SPW demande au bourgmestre une mesure de fermeture du site car de nouvelles infractions sont constatées, notamment en matière de surstockage. Ce dernier a pris un arrêté de police administrative, le 11 février 2020, à l’encontre d’OMICA Groups SPRL.

De son côté, la société introduit un recours devant le Gouvernement Wallon qui le rejette en mai dernier. En effet, ce 25 mai 2020, la Ministre Tellier a confirmé l’ordonnance de police concernant la cessation totale de l’exploitation et l’interdiction de toute acceptation de nouveaux déchets.

Face à la menace que présente cette situation, il a été décidé d’effectuer des travaux importants de remise en état du site. Et la Ministre de l’Environnement, Céline Tellier, a mandaté la SPAQuE pour évacuer 35.700 tonnes de déchets. Le début des opérations commence ce lundi. 3 000 tonnes seront évacuées par jour dans un centre de revalorisation des déchets. Le Commandant des pompiers de la Zone, Olivier Lowagie, a tenu à rassurer : « Toutes les précautions seront prises pour protéger la santé des travailleurs et des riverains ».

Des mesures de la qualité de l’air et des retombées des poussières seront effectuées tout aussi régulièrement pendant les 3 semaines qui seront nécessaires à l’évacuation. Une évacuation qui a un coût, estimé à plus de 5 millions d’Euros. Ceux-ci seront avancés par la Région qui enverra la note à la société OMICA.

« J’ai souhaité agir vite, pour préserver la santé des tournaisiens mais aussi leur environnement. Quand il y a le feu, on éteint d’abord l’incendie et puis, on cherche à faire en sorte que cela ne se produise plus. Pour ma part, je souhaite renforcer les moyens d’agir contre l’impunité environnementale que ce soit en renforçant les équipes de contrôleurs ou encore en rendant plus efficaces certaines procédures » a conclu Céline Tellier.

Notre député, Laurent Agache, tenait aussi à être présent : « Ce qui s’est déroulé avec OMICA doit clairement nous questionner. C’est en amont que nous devons essayer d’agir pour empêcher que de telles entreprises ne puissent polluer sans craintes. Je pense que nous devons être plus outillés lors de l’octroi d’un permis : y a-t-il des antécédents de la part du demandeur, … »

Après la pollution de l’Escaut et OMICA, nous espérons que la prochaine visite de la ministre sera enfin pour un événement positif.

Share This