Les derniers mois ont été difficiles pour bon nombre de Tournaisien.ne.s. Que ce soient les commerçant.e.s, le secteur culturel ou les citoyen.ne.s en général, nous avons tou.te.s vécu le confinement de manière différente. Alors que le déconfinement a été entamé il y a maintenant un peu plus de deux mois, nos activités n’ont pas encore repris leur cours. Et à la veille de notre fête nationale, moment de fête par excellence, nous devons faire le triste constat que le traditionnel feu d’artifice et la garden party n’auront pas lieu. L’annulation à travers le pays des événements ayant normalement lieu pour fêter notre plat pays n’entame pas pour autant notre sentiment de belgitude.

La Belgique, ce pays où l’union fait la force. Une union actuellement mise à mal par certain.e.s mais qui a su être mise en avant par les Tournaisien.ne.s ces derniers mois, que cela soit entre autres à travers la mobilisation de bénévoles pour la confection de masques via l’initiative Maskorona, la livraison gratuite à vélo de produits de divers commerces menée par Clic’Etic ou encore la disponibilité du personnel administratif mis à contribution pour répondre via le numéro vert aux questions des citoyen.ne.s. Une union qu’Ecolo prône depuis toujours et met en œuvre à travers son travail collaboratif au sein du cabinet de nos trois échevin.e.s et avec nos conseiller.ère.s communaux.ales, nos membres et nos sympathisant.e.s, mais aussi via le travail de participation citoyenne et l’écoute des citoyen.ne.s, des associations, des acteur.trice.s de terrain.

Cet été, nous vous invitons donc à découvrir ou redécouvrir votre belgitude en vous promenant dans nos campagnes, nos forêts ou sur nos plages, en goûtant (toujours avec modération) nos bières locales, en dégustant nos produits du terroir ou encore en visitant notre patrimoine. D’Arlon à Ostende, de Lommel à Beauraing, mais surtout à Tournai, portons fièrement les couleurs de notre solidarité belge !

Tatiana.

 

Crédit photos : Image par Kurious de Pixabay

Share This